?~~~ gigiのブログ ~~~?

- あこがれのかの国のベールがはがされていく学びの日々 -

ボランティアツアーは豊かさか?! C'est quoi, la richesse?

リ島はティモールより格段に豊か。
その違いはどうして生まれたのでしょう?
とても早口で聴き取りづらいのですが、soustitre 字幕つきなので
ゆっくりよんでみることにしましょう。
人々の生活から自然に生みだされた美、
画像だけみてもはっとするほど美しい島々です!!



Les origines de la richesse - Documentaire - DBY #23


ここでもうひとつ別の記事を読んで考えてみたいと思います。
こんな島々にボランティアで訪れ現地の人々と交流するという企画が欧米で人気です。
ツァーを経験した人たちの感想、ツァー会社への潜伏インタビュー。その実態。
助けたい気持ちの受け皿として伸びる産業、次第に無責任な儲け主義も現れる。
果たして現地の子どもの教育のために、現地の人々の健康のためにいいのか?
単純ではない本当の豊かさとは何か、richesseについて深く切り込んでいます。


日本では被災地の応援に行くツアーが定着してきています。
こちらは本当のボランティアですね。

ビデオ  http://www.francetvinfo.fr/monde/les-derives-du-tourisme-humanitaire_1865807.html
Sur les murs, Lucie Cuny n'a pas accroché de photos de vacances, mais les souvenirs de ses missions humanitaires : une en Thaïlande et l'autre en Indonésie.
Ces photos représentent un peu un condensé de mon expérience, tous les lieux que j’ai vus toutes les personnes que j’ai rencontrées. Là, je suis tout au mileu. Ça c’était la grand-mère de ma famille, à la fin ils ne voulaient pas me laisser partir.


Deux mois passés à assister un professeur d'anglais dans un collège. Pour cette étudiante, le volontariat est synonyme de richesse.
J’ai toujours aimé donner du temps, de mon temps aux autres, toujours dans cette logique altruiste d’aider, ça m’a beaucoup apporté au niveau de ma croyance en l’homme, en l’humanité.


Pendant sa mission, elle est hébergée dans une famille. Ses seuls frais : 150 euros par mois pour sa chambre et ses repas.
C’est une robe en fait qui est portée par les femmes, du coup on la porte comme ça. C’est vraiment ça qui est super important dans le volontariat. C’est qu’on vit vraiment avec
les locaux, on apprend d’eux et pour créer un vrai lien sur place, le lien qu’on ne trouve pas dans le tourisme ordinaire où finalement on n’est qu’une personne de passage.


Cette envie d'aider est aujourd'hui de plus en plus partagée. Récemment, sont apparues. des agences de voyages spécialisées dans le tourisme humanitaire.


On appelle cela le "volontourisme". Voici leurs annonces et tout semble possible : s'occuper des orphelins en Afrique du Sud, aider les réfugiés qui arrivent sur les plages italiennes et même assister un médecin en Afrique. Des voyages payants qui peuvent coûter cher. Mais cela reste-t-il encore de l'humanitaire ? C'est la question que s'est posée cette jeune fille en rentrant de mission organisée par un de ces tour opérateurs.
ça c’est l’école dans laquelle on travaillait


Elle devait en principe enseigner l'anglais pendant un mois dans cette  école maternelle en Chine.
Bon on ne savait pas parler chinois, elles ne savaient pas parler anglais, ni français donc du coup, ou on faisait des dessins alors on écrivait à côté ce que c’était, on les faisait répéter.


Elle a payé 2 000 euros billet compris mais sur place s’est-elle vraiment sentie utile ?
Tout était improvisé en fait. On avait l’impression que même les institutrices ne savaient pas trop quand est-ce qu’on devait venir, pourquoi on était là, enfin. Elles avaient l’air de ne pas nous prendre au sérieux. Elles se disaient  qu’est-ce que c’est que cette petite gamine qui se ramène pour donner des cours d’anglais. On se rendait bien compte qu’on était là pour nous, pour vivre une expérience, pour nous pour faire quelque chose d’un peu différent, voilà une expérience intéressante et ça c’est le cas mais on se rendait bien compte que l’on ne servait à rien.
Alors que proposent vraiment ces agences ? Comment justifient-elles leurs tarifs ?
.
Nous nous rendons comme de simples clients dans l’une d’elles en caméra cachée..
Voici ce qu’elle propose. Plage et volontariat pour 853 euros les deux semaines sans le billet d’avion et pour l’aspect humanitaire, ce genre de mission est vite résumé.
“    “
À quoi vont servir les huit cent soixante euros que nous payons, là encore, , c’est plutôt flou.


Quelles sommes seront réellement reversées à l’ association locale, pas de réponse non plus.. Pour dénoncer ces pseudo missions humanitaires, une ONG a décidé de les tourner en dérision.


C’est surtout pour se rendre utile et puis faire des photos.
J’ai pas vraiment d’expérience humanitaire mais j’en ai gravement parlé avec ma cousine déjà, j’ai fait du babysitting? Un enfant qui meurt de faim c’est comme un enfant normal !
S’il y a des gens qui meurent la-bas c’est dur mais je sais mettre des pansements, aider à faire des piqûres, bon je ne l’ai jamais fait mais je peux essayer.
Je pars quand vous voulez, je suis dispo.
J’espère qu’il y a la télé là-bas.
Tout le monde ne peut pas aider sur le terrain.
Certaines associations ne décolèrent pas. Selon  elles, ces pratiques commerciales sont nuisisbles aux actions des vrais volontaires sur le terrain.
Un voyage dans une agence de voyage, tu es bien client tu n’es pas bénévole dans cette agence de voyage. C’est de la publicité mensongère que de dire que via ces agences de voyage, tu vas être bénévole. Non tu es client.
Le fait de payer pour aller jouer avec des pauvres, ça nous pose un problème quand même. C’est un peu comme une sorte de club de vacances, on a remplacé la planche à voile par un pauvre. Et ça va très loin. On va envoyer 5, 6 volontouristes dans une école et puis pendant deux semaines on va enseigner entre guillemets, le français ou l’anglais donc frère Jacques, un deux trois quatre, cinq, et puis deux semaines après il y a un nouveau  car de touristes qui revient  pour faire la même chose, pour le long terme c’est n’importe quoi ! ça détruit complètement leur scolarité !
Aujourd’hui, rien n’empèche une agence de voyage de se donner un air humanitaire, une hypocrisie que les associations aimeraient voir cesser.



.
 




×

非ログインユーザーとして返信する

あと 2000文字

※は必須項目です。